François Confino

C'est à Genève, que François Confino voit le jour le 18 août 1945. François et Catherine Confino sont tous les deux diplômés  en Architecture de l’école polytechnique de Zurich avec également un Master en Urban Design  de l’école d’Architecture de Columbia University. Associés en 1974 au groupe utopiste, « Haus-Rücker ».  Ils sont invités à concevoir depuis New York l’exposition inaugurale du centre Pompidou « Archéologie de la Ville ». En 1985, ils réalisent à la demande de François Barré, directeur de  la Grande Halle de la Villette,  « Cités-Cinés » qui voyage ensuite en Belgique, au Canada, au Japon en s’adaptant cinématographiquement aux pays  visités.

L’un des plus grands scénographes d’aujourd’hui, celui qui depuis l’exposition emblématique Cités-Cinés en 1987 n’a cessé d'inventer, d'interroger à travers l'ensemble de ses projets la question de la mise en scène. Ses expositions attirent des publics nombreux et divers sur des sujets parfois difficiles. François Confino, architecte, scénographe, muséographe et grand voyageur, s’arrête pour quelques mois à au Centre d’art La Fenêtre à Montpellier dédié à l’architecture et aux arts visuels.

Infatigable globe-trotter en effet, François Confino a parcouru les pays et les thématiques en jonglant avec les outils de la conception scénographique. La Fenêtre qui depuis dix années entend faire connaître les oeuvres et les métiers de l’architecture, offre ici une opportunité exceptionnelle de découvrir ce qui fonde les exigences du riche métier de scénographe.

La scénographie des espaces de représentation, qui s’impose aujourd’hui aux évènements, politiques, culturels, artistiques... jusqu’au dessin de la ville et du paysage, intéresse nombre de jeunes architectes. Les métiers qui leur sont alors ouverts sont très différents : scénographie d’exposition, d’évènements, muséographie, scénographie théâtrale, aménagement d’espaces publics, urbanisme et paysagisme... Ils répondent tous à la même exigence celle « du fond précédent la forme » afin de créer des espaces, transmettre et partager des connaissances avec tous les publics.

Projet après la pensée scénographie se développe pour laisser transparaître le fond, la connaissance et la compréhension des sujets qui priment sur l’esthétique. Maîtriser son sujet est l'une des grandes forces de François Confino, pour qui la connaissance est presque un jeu.

Enfin;  il se dégage des réalisations souvent spectaculaires de François Confino, de son habileté à user des innovations techniques et des effets spéciaux, une impertinence et un humour certains. Probablement ceux auxquels les milliers de visiteurs à travers le monde ont été sensibles. La Fenêtre invite à parcourir son oeuvre du 17 janvier au 20 avril 2019. Si vous n'avez pas encore vu cette exposition, n'hésitez pas à vous y rendre.

Exposition à voir à La fenêtre

En savoir plus sur son travail